Nature et Biodiversité

Fontenay est une commune soucieuse du bien être des Fontenaysiens et de la nature environnante.
Il existe au sein de la commune une Commission Extra Municipale Environnement Biodiversité.
vous trouverez ci dessous les informations et les liens des différents supports 

Commission Extra Municipale Environnement Biodiversité

Les objectifs de cette Commission sont multiples:

  • Faire découvrir ou redécouvrir notre environnement et la Biodiversité qui nous entoure.
  • Sensibiliser les Fontenaysiens à la beauté de la commune, à la richesse de sa faune et de sa flore, afin de mieux la connaître pour mieux la préserver.
  • Proposer d'agir concrètement dans différents domaines :le tri sélectif, le compostage et la récupération des eaux de pluie.

CARDERE 

CARDERE : Centre d'Action Régionale pour le Développement de l'Éducation  Relative à l' l'Environnement a pour vocation le développement de l’éducation à la biodiversité, à l’environnement et au développement durable en Haute-Normandie.

CARDERE met en oeuvre un ensemble de prestations et d’actions en direction de tous les partenaires de l’action éducative (établissements scolaires, centres de loisirs, associations de jeunes…) et de l’action environnementale (collectivités territoriales, administrations, associations…) https://www.cardere.org

Inventaire botanique de deux bois communaux de Fontenay en 2021

L’ONG POLLINIS nous communique :

 

Pourra-t-on encore demain se régaler du merveilleux spectacle offert par les ribambelles de papillons à la teinte colorée, les escadrons de bourdons à la fourrure dense, les nuées d’abeilles sauvages virevoltantes et les joyeux syrphes à l’éclat vif, qui s’élancent depuis des siècles d’une fleur à l’autre, assurant ainsi la reproduction de la majorité des plantes, fruits et légumes de nos champs et jardins ?

Contrebalancer le saccage industriel de la nature. À mesure que le système agricole intensif écrase la flore locale, impose ses cultures monochromes sur des territoires auparavant couverts d’une infinie variété d’arbres fruitiers, de friches et de plantes forestières, les butineurs omniprésents depuis des millions d’années s’effacent peu à peu de notre quotidien, faute d’habitats et de ressources alimentaires suffisantes pour se nourrir et rassasier leur progéniture… Il est urgent d’agir à tous les échelons pour compenser les dommages de l’agro-industrie, qui érode l’exceptionnelle diversité de la nature et rend de plus en plus difficile pour les insectes pollinisateurs de trouver dans leur environnement de quoi nicher et s’alimenter.

Place aux arbres, aux haies et aux buissons. Nos jardins et potagers, en donnant refuge aux pollinisateurs et en leur assurant un garde-manger bien fourni, sont une ressource indispensable pour le vivant… Afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de participer à la sauvegarde de la biodiversité, et d’agir localement contre la chute vertigineuse des populations d’insectes, POLLINIS a élaboré grâce au soutien de ses donateurs, 11 guides régionaux téléchargeables gratuitement pour planter chez soi arbres, arbustes et buissons favorables aux pollinisateurs. Les amoureux de la nature et les jardiniers amateurs, inquiets de la disparition des indispensables butineurs qui égayent nos campagnes et assurent la viabilité de nos cultures alimentaires, trouveront dans ces guides une liste exhaustive des essences locales d’arbres et d’arbustes, appréciés des pollinisateurs et adaptés au climat et au sol de chaque région française.

Le frelon asiatique est arrivé en 2004 dans le Sud-Ouest de la France et il se trouve depuis quelques années en Seine Maritime. Cet animal est peu agressif lorsqu'il est isolé mais il présente un risque sanitaire pour les personnes en cas de piqûres multiples ou d'allergie.

le frelon constitue un grand prédateur d'abeilles et consomme aussi d'autres insectes polinisateurs.

La préfecture de la seine maritime, le département , la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON) et le Groupement de Défense contre les Maladies des Animaux (GDMA 76) ont mis en place une plateforme départementale puis permet de signaler un nid de frelons asiatiques et de trouver la liste des intervenants agrées pour le détruire.       Le GDMA 76 est chargé de la gestion de cette plateforme.

Pour l'élimination des nids de frelons asiatiques, le Département prend en charge 30 % de la prestation. La Communauté Urbaine apporte également son soutien aux particuliers, avec une prise en charge supplémentaire à hauteur de 30% du coût de l'intervention.

Pour bénéficier de ce financement , la procédure est la suivante: le particulier souhaitant faire détruire un nid sur son domaine privé fait appel à une entreprise agréé dont les coordonnées sont accessibles:

Pour rappel, une destruction des nids (guêpes ou frelons) est assurée par les pompiers lorsqu'il y a un danger direct sur le domaine public (exemple: nid sur le faîtage d'une école)